Correspondance de gamme C4 1930- C4 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Correspondance de gamme C4 1930- C4 2012

Message  Kalip le Ven 10 Fév - 10:50

Bonjour,
Une fois de plus, j'ai eu droit à la question : "les C4/C6 des années 30, elles correspondent à quelle gamme d'automobiles d'aujourd'hui ?". Cette question, on me l'a déjà posée plusieurs fois, venant souvent de personnes totalement étrangères au monde de l'auto de collection. Ma réponse personnelle ? Toujours très embarrassé... ai-je été. C'est toujours très difficile de comparer 2 époques séparées par plus de 80 ans (niveau de vie, pouvoir d'achat, style de vie, etc...) !!! Certes, les C4/C6 n'étaient pas des autos luxueuses, mais pas non plus des "bas de gamme" (low-cost dirait-on aujourd'hui !). De toute façon, même non-luxueuse, une auto, avant guerre, restait hors de portée de bien des ménages ! Alors C4 d'hier = C4 d'aujourd'hui ? C6 d'hier = C4 haut de gamme d'aujourd'hui ? Je crois qu'il faut modérer cette comparaison. Qu'en pensez-vous ?
A tantôt
Kalip

Kalip

Messages : 53
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 42
Localisation : Dunkerque (59)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Correspondance de gamme C4 1930- C4 2012

Message  cékat le Ven 10 Fév - 14:43

Effectivement, la question est bien curieuse Shocked , et la comparaison pas vraiment possible à faire.
Il y a le prix de la voiture à l'achat, le nombre de chevaux fiscaux, le carburant utilisé, les performances .... autant de critères qui n'ont pas grand chose de commun entre 1930 et 2010 (pour arrondir).

Sachant que seuls les gens plutôt à l'aise pouvaient s'acheter une C4, on peut donc exclure 90% de la population française d'alors. C'était le signe extérieur de richesse des artisans, des professions libérales, des employés de catégorie supérieure, etc .... Les employés modestes, les paysans et les ouvriers se contentaient de les regarder passer Sad . Pour acheter une C6, il fallait carrément avoir des revenus très confortables, ce modèle étant la marque ostentatoire de sa position élevée dans la société ! Pourtant, comme disait Montaigne, "Si haut que l'on soit placé, on est jamais assis que sur son cul". A l'époque, la lutte des classes battait son plein .......

Aujourd'hui, il en est bien autrement. Entre les innombrables modes de financement (même sans apport du tout), on peut prendre le volant de presque n'importe quelle voiture, les C4 étant considérées comme des modèles de gamme intermédiaire, accessibles à la plupart des français (du moins ceux qui ne sont pas au chômage Crying or Very sad ). Les C6 fabriquées au compte-goutte n'intéressent qu'une frange restreinte des acheteurs potentiels, plus enclins à regarder outre-Rhin s'ils ne trouvent pas au même prix des modèles à la calandre plus statutaire !

_________________
Le sage montre la lune. L'imbécile regarde le doigt !
avatar
cékat
Admin

Messages : 693
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 70
Localisation : Pyrénées Atlantiques

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum